First level navigation Menu
Watershed Council overlooking a dam

The Tip of the Mitt Watershed Council

Trouver un appareil photo numérique assez robuste pour de complexes études du littoral.

Watershed Council logo
 
 

Défi

 

Défi

 
Watershed Council worker at dam
Avant l’année 2005, The Tip of the Mitt Watershed Council étudiait le littoral à l’aide d’un appareil photo à objectif non interchangeable, d’un dispositif GPS indépendant et d’un registre pour indexer manuellement chaque image avec ses coordonnées. Pour couronner le tout, l’appareil photo n’était pas imperméable, ce qui n’était guère idéal pour effectuer des travaux à proximité de cours d’eau.

Comme première solution, l’organisme avait choisi l’appareil Pro G3 de Ricoh. Équipé de champs GPS et mémo pour chaque image et d’un logiciel permettant le téléchargement et la gestion automatiques des images, l’appareil a permis au personnel de traiter des données de deux à trois fois plus rapidement. Lorsqu’il a eu besoin d’un appareil plus performant, l’organisme a opté pour le modèle d’un concurrent. Toutefois, il s’est vite rendu compte que ce nouvel appareil n’offrait pas la même efficience que son ancien appareil de Ricoh.
 
 

« Il nous fallait un appareil photo robuste qui allait résister à des conditions extrêmes tout en assurant une collection précise de données. L’appareil G700SE était la solution idéale. »

Kevin Cronk
coordination de la surveillance et de la recherche pour le Watershed Council

 
 
 

Solution

 

Solution

 
 

Quand est venu le temps de remplacer l’appareil, le Watershed Council s’est toute de suite penché sur nos produits et a sélectionné le G700SE Dynamic Capture de Ricoh. 

 
 
Les fonctions du nouvel appareil photo ont aussitôt amélioré la méthode de travail de l’organisme :

Le module GP-1 GPS amovible et les champs mémo ont permis l’ajout de données de localisation et d’autres renseignements (tels que la présence d’érosion) aux photos.

Un lecteur de codes à barres intégré a facilité l’association de registres papier aux données enregistrées dans l’appareil.

La construction robuste de l’appareil et sa résistance aux chocs, à la poussière et à l’eau sont idéales pour les travaux en conditions extrêmes.
Cependant, c’est le logiciel intégré qui s’est avéré le plus utile, car il a rationalisé le flux des travaux. L’organisme a pu renommer des fichiers informatiques en fonction de l’information contenue dans les mémos de l’appareil pour ensuite déplacer ces fichiers dans des dossiers particuliers et produire des données en plusieurs formats de fichiers.
 
 

À propos de The Tip of the Mitt Watershed Council

The Tip of the Mitt Watershed Council est un organisme qui se situe au nord du Michigan qui s’engage à protéger les rivières, les ruisseaux, les lacs et les terres inondées d’une région répartie sur quatre comtés. Muni d’un personnel d’environ dix membres ainsi que de plusieurs bénévoles, l’organisme offre une éducation innovante, un suivi de la qualité de l’eau, des recherches approfondies et des mesures de restauration. 

 
Watershed Council lighthouse

Résultats

L’acquisition du G700SE a aidé le Watershed Council à réduire de 50 heures le temps consacré annuellement aux études par le personnel. 

De plus, l’organisme prévoit économiser pour chaque projet plus de 2 200 $ en coûts de main-d’œuvre associés au traitement de données.