First level navigation Menu
Ricoh doctors talking

Science judiciaire et détournement de renseignements

L’expertise judiciaire de Ricoh a permis de déjouer la tentative de détournement de renseignements d’un ancien cadre supérieur.

Ricoh red imagination balloon
 
 

Défi

 

Défi

 
Ricoh men shaking hands in courtroom
Nous avons reçu une demande d’aide d’une entreprise qui voulait empêcher un ancien cadre supérieur de détourner des renseignements exclusifs et confidentiels au profit de son nouvel employeur. Chaque seconde était comptée, l’entreprise craignant que les renseignements dérobés soient utilisés incessamment. Elle a demandé à l’équipe d’experts des services judiciaires de Ricoh de procéder à une analyse criminalistique de l’ordinateur portable de l’ancien employé pour tenter de découvrir une preuve du détournement.

À titre de premier laboratoire judiciaire informatique privé accrédité par l’American Society of Crime Laboratory Directors/Laboratory Accreditation Board, et forts de nos 60 ans d’expérience cumulée par nos experts judiciaires et nos enquêteurs privés titulaires d’une licence, nous étions plus que prêts à relever le défi.

 
 
 

Solution

 

Solution

 
 

Notre équipe s’est procuré une copie-image de l’ordinateur portable pour procéder à une investigation approfondie.

 
 
Une analyse ultérieure a pu montrer que la veille de son départ, l’ancien cadre supérieur avait fait des recherches sur Internet à propos de la destruction de données. Il a ensuite acheté et téléchargé un logiciel spécialement conçu pour effacer de façon sécuritaire l’information stockée sous forme électronique (ESI) à partir d’un ordinateur, en l’écrasant pour la rendre irrécupérable.

L’analyse a aussi permis de découvrir qu’un disque dur externe avait été utilisé et qu’on avait tenté de supprimer des fichiers après en avoir fait une copie. L’entreprise a alors demandé à notre équipe d’experts judiciaires de pousser l’analyse de l’ordinateur portable plus loin pour tenter de récupérer de l’information stockée sous forme électronique (ESI) effacée et écrasée. En regardant le contenu caché stocké dans les fichiers de sauvegarde qui font partie intégrante du système d’exploitation de l’ordinateur, nos experts ont pu localiser et récupérer les versions cachées de toutes les ESI. Ils ont également été capables de retracer presque chacune des actions de l’ancien cadre et de le suivre pendant qu’il détournait les renseignements.
 
 

À propos du client

Notre client est une entreprise industrielle de premier plan dans le secteur énergétique.
 
Ricoh man wearing tie on phone

Résultats

Un des experts de nos services judiciaires a détaillé la méthode scientifique employée et la preuve judiciaire du détournement.

Avec notre aide, l’entreprise a pu faire la démonstration que son ancien employé avait intentionnellement détruit des preuves et il lui a été formellement interdit d’utiliser tout renseignement exclusif et confidentiel qu’il avait tenté de détourner. Non seulement les renseignements confidentiels de l’entreprise ont-ils été préservés, mais celle-ci a reçu un dédommagement substantiel.